Avocate à la Cour

Previous
  • droit des assurances
Next
 

Aurélie CHATEL-CHEVET : Avocate à Rennes

Avocate des particuliers, avocate des victimes

Accueil-Avocate des particuliers, avocate des victimes

En tant qu'avocate, je crois en l'ouverture, en la confiance, en l'écoute active, en l'adaptation.     

Je crois en votre singularité et celle de votre dossier.

 

Ma manière de vous recevoir est de cerner au mieux les problématiques de votre dossier et de votre situation, de cerner vos attentes, vos doutes, vos interrogations car chaque dossier et chaque client sont uniques. Je pratique l'écoute active.

Ma manière d'exercer, c'est d'être pleinement dans ma fonction d'avocat, c'est-à-dire de vous éclairer le plus précisément dès notre premier rendez-vous, de mesurer avec vous les avantages et les risques des solutions juridiques envisageables pour défendre au mieux vos intérêts.
 
Rester un interlocuteur privilégié et de confiance en droit sans endosser d'autres rôles (ni soignante, ni thérapeute, ni confidente). Je le vérifie dès le premier rendez-vous et réajuste si ce rôle est mal compris. Je recherche, lors du premier rendez-vous, à cerner vos attentes et le contexte de votre demande pour vous apporter la réponse la plus pertinente et la plus respectueuse de vos intérêts en vérifiant que la fonction de l'avocat est bien comprise.
 
J'oeuvre pour un décloisonnement des fonctions dans un domaine où la dimension humaine est au premier plan. Je collabore avec d'autres professionnels pour optimiser l'accompagnement et obtenir une indemnisation juste et équilibrée pour les victimes d'accidents. Je collabore avec des médecins de recours, des psychologues et un psychiatre.
 
Je crois en l'union des forces.
 
J'allie les outils juridiques aux enjeux psychologiques que sous-tend chaque dossier pour faire émerger le travail de reconstruction des victimes et de leurs proches après l'accident.
 
Antoine de Saint-Exupéry écrivait: "le langage est source de malentendus". Le conflit naît, très souvent, d'un malentendu et d'un malexprimé. L'avocat, à mon sens, ne doit pas, à tout prix, entretenir une posture conflictuelle. Il est un communiquant et doit adapter sa posture aux intérêts du client, en dehors de considérations personnelles. La dimension humaine est essentielle.
 
Ma manière de penser un premier rendez-vous est que vous puissiez vous positionner sur votre dossier en ayant compris les outils juridiques à notre disposition et en vous permettant d'être acteur de votre dossier.
 
Ma manière de concevoir mon travail intellectuel d'avocat est de faire de chaque dossier un dossier particulier sans instaurer d'automatisation des tâches et de standardisation de l'argumentation. 
 
Ma manière d'être dans mon métier, c'est de rester fidèle à mes valeurs, à ma formation tout en m'adaptant sans cesse aux évolutions de la profession. 
 
Il se trouve que j'exerce le métier d'avocat depuis 2006, que je me suis formée durant 7 ans en collaboration dans deux cabinets différents et que j'ai créé mon propre cabinet le 1er janvier 2013.
 
J'interviens uniquement dans des domaines d'activité que j'ai éprouvés durant ces 12 dernières années.

Je serai votre unique interlocatrice juridique durant tout le déroulement de votre dossier.

Votre premier contact avec le cabinet sera géré par mon secrétariat téléphonique assurant un accueil avenant et transparent.

Je suis, par ailleurs, assistée d'une secrétaire bénéficiant d'une expérience de plus de 20 ans au sein d'un cabinet d'avocats.

Plus qu'un coût financier, certaines personnes évoquent un coût psychologique à consulter un avocat.    Il n'y a pourtant pas lieu d'appréhender le premier rendez-vous dans la mesure où vous pourrez librement poser vos interrogations, livrer votre ressenti et obtenir des réponses.

Notre cabinet est composé de deux avocats (dont moi-même) et d'une assistante. Nous allions technicité et rigueur dans le travail avec bienveillance, créativité, accueil et dynamisme.

 


Publications

FIGARO MAGAZINE déc 2018

Accompagner les victimes

En savoir +

Le syndrome de stress post-traumatique expliqué

Comment se structure le traumatisme chez l'enfant maltraité et les victimes de traumatismes isolés?

En savoir +

Maître A. Chatel-Chevet

Localisation